Le kick boxing permet aux femmes de canaliser leur colère

Le kick boxing n’est pas seulement un art de combat qui permet à une femme de se défendre. En effet, il peut également canaliser la colère et offre la sérénité. Pas comme certains ne le pensent donc, le kick boxing n’est pas un art qui incite à la violence. Tout au contraire, la grande majorité des pratiquants de cet art martial ont plus de self-control que les non pratiquants.

Les faits les démontrent également, dans journaux et les nouvelles, on n’a presque jamais entendu d’un fait de violence perpétré par une femme qui fait du kick boxing.

Santé, bien être et tonus

Les séances de kick boxing sont composées de cardio intense et de renforcement musculaire. A cet effet, lorsqu’une femme pratique le kick boxing, elle a une meilleure forme et une silhouette bien affinée. Au travail ou dans sa vie au quotidien, elle a également plus de tonus et d’enthousiasme.

kick boxing femme

Pratiquer l’auto-défense et la maitrise de soi

Une pratiquante de kick boxing effectue périodiquement des exercices de self défense. Ces types d’exercices enseignés par un coach professionnel ne visent pas la violence. Au cours de chaque séance, le coach transmet des techniques qui ne sont à utiliser qu’en cas de réel danger. Et pour aider ses apprenties à maitriser leur colère, elles peuvent se défouler sur un sac ou mannequin de frappe. Ce genre d’entrainement permet donc en amont de renforcer les coups, mais c’est aussi l’exercice par excellence pour se déstresser et vider sa colère.

Pas besoin de devenir compétitrice

La pratique du kick boxing pour les femmes est actuellement plus démocratisée. En effet, lorsqu’une femme fait du kick boxing, elle n’est pas obligée de se préparer pour une compétition. Aussi durant les entrainements, le confortement avec une autre boxeuse n’est pas aussi un impératif.

La pratique du kick boxing n’est pas sélective

Les rumeurs disent que le kick boxing est réputé pour être un sport très endurant et qui est réservé pour les femmes aux allures d’athlète. Cette idée est fausse, toute femme pourrait pratiquer le kick boxing qu’elle soit sa taille, sa forme son poids et son âge. Le rythme et la cadence peuvent seulement varier en fonction de la condition physique de la personne. Pour les débutantes par exemple, les séances de kick boxing, s’orientent d’abord sur des exercices de cardios, d’assouplissement et d’éveil musculaire.

Comment choisir son club de kick boxing ?

Pour les femmes désireuses de pratiquer le kick boxing, l’idéal serait de choisir un club qui propose des séances de kick boxing dédiée pour les femmes. AMB par exemple est un club à Paris qui offre aux femmes de cours de kick boxing adaptés permettant d’être en bonne forme et d’apprendre des techniques de self défense.

En conclusion donc, on peut dire que le kick boxing est un sport très complet pour les femmes car il brûle les graisses et affine la silhouette, apporte de la sérénité et permet de se défendre en cas d’agression.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*