Parodontie : la greffe de gencive

Parodontie: la greffe de gencive

Il existe différentes interventions qui permettent d’avoir un beau sourire. Toutefois, avant d’avoir de belles dents, il importe aussi d’avoir des gencives en bonne santé. La récession gingivale fait partie des problèmes de gencives les plus courants. Pour y remédier, il y a ce qu’on appelle la greffe de gencive. Cette opération permet de palier à l’amenuisement des gencives et à limiter l’exposition des racines des dents. Voyons en quoi consiste la greffe de gencive.

Définition de la greffe de gencive

Comme son nom l’indique, la greffe de gencive est une opération qui  consiste à faire gagner à la gencive un peu plus d’épaisseur. Elle est recommandée lorsque la gencive est endommagée et a perdu de la hauteur. A la fois plastique, réparatrice et préventive, la greffe de gencive est une intervention chirurgicale qui contribue au renforcement des tissus de soutien des  dents.

A part cela, ce spécialiste des soins en orthodontie précise que la greffe de gencive permet également d’arrêter et de corriger la récession gingivale. Outre le côté esthétique, cette opération permet aussi de mieux protéger les racines des  dents. Ces dernières seront ainsi plus fortes pour lutter contre l’hypersensibilité dentaire et les caries.

Déroulement de la greffe de gencive

Lors de l’opération, le chirurgien-dentiste prélève le greffon à partir de la gencive ou du palais. C’est avec ce morceau qu’il va ensuite recouvrir les racines exposées. Réalisée sous anesthésie locale, la greffe de gencive ne nécessite pas d’arrêt de travail. Bien entendu, en cas de complication, le patient devra se reposer et non travailler si le médecin le juge nécessaire.

Trois étapes caractérisent la greffe de gencive : la préparation, le prélèvement et la suture. La préparation concerne le site receveur. Le prélèvement compte à lui peut être réalisé, soit depuis la gencive, soit depuis le palais. La suture est la greffe proprement dite, elle est réalisée au niveau de la récession.

Mesures à prendre avant et après la greffe de gencive

Comme toute opération chirurgicale, la greffe de gencive nécessite certaines précautions. L’hygiène bucco-dentaire par exemple est toujours de mise en toutes circonstances. Compte aux contre-indications, il n’y a pas en général. Du moment que les constantes biologiques sont équilibrées, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Après l’opération, il est normal de ressentir un peu de gêne dans les 24 à 48 heures. L’application de glace sur la zone greffée est conseillée, notamment si elle est gonflée ou douloureuse. Vous pouvez aussi demander à votre dentiste si vous pouvez prendre un calmant.

Mesures à prendre pour des gencives saines

Bien que la récession gingivale ne soit pas toujours due à une mauvaise hygiène bucco-dentaire, il importe d’avoir une bonne hygiène de vie pour le bien de l’organisme. Ainsi, lors du brossage des dents, ne pas hésiter à utiliser des brossettes inter-dentaires pour nettoyer entre les dents.

A part cela, il ne faut pas non plus négliger les visites chez le dentiste car lui seul peut déceler les éventuels problèmes dentaires et parodontaux qui ne sont pas toujours visibles extérieurement. Si besoin, vous pourrez faire appel à un orthodontiste pour des soins dentaires plus spécifiques.