Découvrez les régimes sportifs à la mode

Les triathlètes souhaitent se démarquer dans tous les domaines : nouveaux équipements, entraînement, récupération et régimes. Voici un aperçu de quelques régimes populaires et de la meilleure façon de les gérer.

Les athlètes sont réputés pour leur souci du détail et leur volonté de se démarquer dans cette quête sans fin d’amélioration de la performance. Cela peut signifier une volonté d’expérimenter, d’innover et d’essayer de nouvelles choses. Qu’il s’agisse d’un nouvel équipement, de nouveaux protocoles d’entraînement, de nouvelles techniques de récupération ou de modifications des stratégies en matière d’alimentation et de nutrition, ces expériences donnent souvent lieu à de précieuses informations personnelles sur la manière dont les individus réagissent à différents stimuli et peuvent stimuler l’innovation qui conduit à des gains de performance.

En ce qui concerne l’alimentation, les triathlètes sont généralement très conscients du rôle important que les choix alimentaires quotidiens jouent dans la composition corporelle, alimentant la récupération, ainsi que dans les stratégies de course. Cependant, malgré cela, ou peut-être à cause de cela, les triathlètes ne sont pas immunisées contre l’utilisation de méthodes non scientifiques pour gagner un avantage. Cela peut être attribué en partie à l’attrait du marketing agressif de diverses sociétés ou aux tendances alimentaires aux promesses attrayantes popularisées par la presse, des célébrités ou nos athlètes «héros» personnels. Parfois, cela peut entraîner des changements positifs, mais le plus souvent, les tendances alimentaires sont mal fondées en termes de valeur pour la santé en général ou parce qu’elles ont été conçues pour des individus sédentaires. Des problèmes peuvent surgir lorsqu’ils sont traduits par des athlètes très actifs et en forme.

Voici quelques-uns des régimes populaires les plus en vogue, ainsi que les choix à prendre et les éléments à prendre pour améliorer sa santé et ses performances :

Régime Kéto

Il s’agit d’un régime à très faible teneur en glucides, avec l’idée que l’organisme est mieux en mesure d’utiliser les graisses comme carburant en l’absence de glucose. Le régime cétogène ou Kéto est soutenu par la recherche médicale ; il peut être un régime alimentaire utile. Cependant, son utilisation thérapeutique est destinée à contrôler l’épilepsie. Le régime Kéto a gagné en popularité au cours des deux dernières années pour ses effets de perte de poids et est actuellement le terme de régime le plus fréquemment recherché. Cependant, pour un triathlète qui doit gérer des charges d’entraînement importantes, le régime Kéto peut être un régime à éviter.

S’il est vrai que l’entraînement d’endurance de faible intensité repose fortement sur les graisses comme source d’énergie plutôt que sur les glucides, les glucides sont néanmoins une source d’énergie importante pour d’autres aspects de la santé et du rendement, y compris le statut immunitaire et la production d’hormones. Les compromis sur le statut immunitaire et la production d’hormones peuvent mener à un mauvais rétablissement, à un faible taux de testostérone, à la dépression et à d’autres changements d’humeur, à l’insomnie, à la maladie et à un risque accru de blessure — effets qui ne favorisent pas une performance durable.

ESSAYEZ PLUTÔT CECI : Plutôt que d’adopter un régime Kéto complet avec du café au beurre, essayez de manipuler votre apport en glucides pour refléter vos objectifs d’entraînement et de composition corporelle.

Il a été démontré que certaines séances d’entraînement de faible intensité à jeun aident à renforcer la capacité de l’organisme à puiser dans les réserves de graisse. L’alimentation en carburant pour les séances d’entraînement de haute intensité et pour favoriser une récupération optimale vous permettra de continuer à atteindre les notes aiguës à l’entraînement pour favoriser les adaptations et les améliorations tout en conservant une bonne santé et un bon état immunitaire.

Régime Kéto

Régime Paléo / Primal

Ces régimes/modes de vie sont bien établis depuis de nombreuses années. Ils ont de nombreux avantages, car ils se concentrent sur de vrais aliments entiers. Pour les athlètes de tous les sports, la santé et la performance peuvent être facilement maintenues en suivant cette approche, en particulier lorsque des glucides de qualité sont incorporés aux moments appropriés, comme avant  un entraînement ou une course. Le seul inconvénient potentiel est que les athlètes prennent l’approche trop au sérieux — renoncer à l’essence de la mi-course ou aux aliments pendant leurs déplacements simplement parce qu’ils ne peuvent pas se procurer une véritable option paléo.

ESSAYEZ PLUTÔT CECI : Allez-y, mais faites preuve de souplesse dans votre approche. Parfois, un gel ou une gorgée d’une boisson pour sportifs, ou même un sandwich au beurre de cacahuète et à la gelée d’avant course ne fera pas de mal. À d’autres moments, utilisez des aliments complets et des options riches en nutriments pour optimiser la santé et la récupération.

Régime superfood

Régime superfood

Encore une fois, en substance, il n’y a rien de mal à un régime qui encourage la qualité, de vrais aliments frais. Cependant, se concentrer sur un grand nombre de superaliments, alliés à des pouvoirs spéciaux et à des propriétés protectrices, peut coûter très cher.

ESSAYEZ PLUTÔT CECI : économisez quelques sous et optez pour des superaliments moins sexy, mais tout aussi authentiques, tels que le brocoli, le chou frisé, les carottes, les myrtilles et le cacao, plutôt que les moringa, le ginko et les baies de maqui onéreuses et pourtant bien commercialisées.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*