Le ginseng, une plante à la racine miraculeuse

Stimulant physique et intellectuel, le ginseng a de nombreuses vertus. Découverte en Mandchourie en 3500 av. J.-C., c’est une plante vivace dont la racine est encensée par les Chinois pour ses vertus aphrodisiaques, stimulantes et toniques. Auparavant, son usage était exclusivement destiné aux empereurs et aux grands seigneurs. Bien que la racine de cette plante est encore entourée de mystères, ses pouvoirs aphrodisiaques ne sont plus à prouver.

En phytothérapieginseng

L’usage de la plante est très prisé en phytothérapie malgré le fait qu’elle soit coûteuse. Toutefois, il est conseillé d’être vigilant lorsque l’on apprête à en acheter. Effectivement, il est préférable d’acheter la racine entière ou en poudre pure plutôt que les comprimés ou les gélules, car ces derniers peuvent ne pas être suffisamment dosés. Aussi, la racine de Corée avec plus de six ans d’âge est la plus recommandée.

Ses différents bienfaits

ginseng1Bien que cette plante est surtout connu pour ses propriétés stimulantes sur la libido, il offre également plusieurs autres bienfaits sur la santé. Contenant des vitamines telles que B1, B2 et B3, il est également composé de fer, d’aluminium, de cuivre et de soufre… Cet adaptogène remarquable aide le corps à lutter contre le stress sans pour autant avoir des inconvénients sur les stimulants de synthèse. Le ginseng renforce les défenses immunitaires et stimule le système nerveux. Il rééquilibre et régénère de nombreuses fonctions de l’organisme. Aussi, il favorise la résistance au stress, la circulation sanguine et les performances intellectuelles et physiques en offrant une meilleure adaptation de l’organisme à l’effort. Par ailleurs, il renforce la concentration et facilite les réflexes de travail. Il réduit aussi la sensation de fatigue et atténue les douleurs musculaires. Sinon, il retarde les effets du vieillissement et assouplit les peaux sèches.

Son mode d’emploi

La racine de cette plante peut être consommée en deux méthodes. La première consiste à croquez 1 g de cette dernière chaque matin pendant un mois entier. La seconde est de l’utiliser sous forme de tisane. Pour ce faire, il faut bouillir un morceau de la racine dans 25 cl d’eau et laisser infuser quelques minutes avant de sucrer l’infusion au miel et de la consommer. Pour l’utilisation de la poudre, il suffit de mélanger une dose de 1 g dans un jus de fruits. Toutefois, quelques contre-indications subsistent comme le fait qu’il est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes et qu’il ne faut pas dépasser les 3 g par jour.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*